Catégories
actualité-passée Historique Science et Technologie

31 Mai 1879 – La première locomotive électrique

May 31 in history: The Great Clock housing Big Ben starts keeping time and more - World NewsÊtre assis c’est bien – Rouler c’est mieux – Les trains électriques sont les meilleursConstruction of the first electric locomotive by Siemens - International Chronology - Palace of Monserrate - TimelinefyLe 31 mai 1879, le premier chemin de fer électrique a été inauguré lors de l’exposition commerciale de Berlin, en Allemagne. Il avait la taille de ce que l’on appellerait aujourd’hui un chemin de fer miniature transportant des passagers. La locomotive électrique était équipée d’un moteur d’une puissance d’environ 3 chevaux, capable de tracter trois petites voitures sur une ligne de ceinture de 300 m de long, à une vitesse pouvant atteindre 7 km à l’heure. Le courant de 150 volts était pris sur un troisième rail entre les rails de roulement, qui étaient collés pour servir de circuit de retour. Au 30 septembre 1879, il transportait 86 398 passagers. Le revêtement en bois au-dessus du moteur offrait un siège au machiniste. Les engrenages permettaient de changer le sens de la marche. Werner von Siemans et sa société Siemens & Haslke ont ensuite pu construire une ligne à Gross Lichterfelde, près de Berlin, qui a été ouverte au public le 16 mai 1881. »The history of railways development in Russia and in the world - презентация онлайн31 mai 1879

Un nouveau type de locomotive électrique a été introduit en Allemagne lors de l’exposition industrielle de Berlin. Cette locomotive, développée par l’ingénieur Werner von Siemens, n’avait pas besoin de batteries pour fonctionner. C’était la première fois qu’un générateur fournissait l’énergie électrique nécessaire pour alimenter une locomotive.

Construite à l’origine pour être utilisée dans une mine de charbon, la locomotive se déplaçait à une vitesse de 6,4 kilomètres à l’heure et tirait trois petits wagons équipés chacun de bancs en bois. Chacune de ces voitures pouvait transporter jusqu’à six passagers pour un trajet sur environ 328 verges (300 mètres) d’une piste circulaire. Le courant électrique était fourni par un troisième rail posé entre les deux autres sur cette voie.The first electric locomotive, 1879 Stock Photo - AlamyCe nouveau moyen de transport s’est avéré extrêmement populaire au cours de cette exposition de quatre mois, avec environ 90 000 personnes au total dans ces voitures. Quelques individus très curieux et sans doute courageux se sont même allongés sur la voie pour sentir la puissance invisible qui propulse la locomotive.First Electric Locomotive Banque d'image et photos - Alamy« Notre train électrique fait sensation », a écrit von Siemens à son frère d’une manière quelque peu discrète environ deux semaines après que cette locomotive eut fait ses grands débuts. Des chemins de fer similaires ont rapidement été construits lors d’autres expositions à travers l’Europe. Une nouvelle ère dans l’histoire du chemin de fer est née. La locomotive originale utilisée à l’exposition industrielle de Berlin peut être vue aujourd’hui au Deutsches Museum de Munich, le plus grand musée de la technologie et des sciences au monde.The Street railway journal . of the territoryserved. THE EARLY ELECTRIC RAILWAY WORK OF WERNERVON SIEMENS So much has been said of the early electric railway experi-ments of Werner von SiemensLe développement de la locomotive électrique – Aperçu historique

C’est au cours de l’Exposition des Techniques et du Commerce se tenant à Berlin que l’on put voir rouler à partir du 31 mai 1879 l’une des toutes premières locomotives électriques qui fût à la fois suffisamment fonctionnelle et puissante que pour pouvoir tracter des voyageurs.

Construite par la société Siemens et Halske sur les plans de Werner Von Siemens lui-même, la locomotive tractait, sur un circuit fermé de 300 m, trois voitures emportant chacune six passagers.First Electric Locomotive Banque d'image et photos - AlamyJusqu’à la fermeture de l’exposition le 30 septembre 1879, la machine qui fonctionna quotidiennement sans aucune panne transporta un total de 85000 voyageurs, démontrant ainsi la pertinence de la traction électrique pour le transport ferroviaire.

Les premières tentatives d’utilisation de l’énergie électrique pour la propulsion d’un véhicule sur rails remontaient cependant à 1835 ! C’est en effet au cours d’une exposition se tenant à Springfield, Massachussetts (USA) qu’un forgeron nommé Thomas Davenport, originaire de Williamstown dans le Vermont, présenta un modèle de véhicule électrique de sa construction. Présenté ensuite à Londres en 1838 sur un petit circuit ovale, alimenté par batterie via les rails, le véhicule atteignit la vitesse de 2 miles/h. D’autres essais eurent lieu en Europe à la même période : citons ceux des ingénieurs Becker et Stratingh à Groningen et Botto à Turin.ISRAEL RAILWAYS FIRST ELECTRIC LOCOMOTIVE EVEREntre 1838 et 1842, l’Ecossais Robert Davidson d’Aberdeen construisit un engin de seize pieds de long pour un poids de 5t qui fut essayé sur la ligne reliant Edimbourg à Glasgow. Au crochet d’un train de 6t, la locomotive électrique – car c’est bien de cela qu’il s’agissait déjà – atteignit la vitesse de 4 miles/h. La presse titra sur la disparition prochaine des locomotives à vapeur. Craignant une remise en question des infrastructures d’exploitation des locomotives à vapeur, les compagnies s’empressèrent d’étouffer le succès de la machine de Davidson. Elle fut rapidement ferraillée.Electric Locomotive Germany High Resolution Stock Photography and Images -  AlamyEn Allemagne, Johann P. Wagner, l’inventeur du « Marteau de Wagner » (le principe de la sonnette électrique), déposa le 22 avril 1842 devant le parlement allemand de Francfort (Main) la somme de 100.000 florins pour qui développerait la construction d’une locomotive électrique. Aucun projet satisfaisant n’ayant été présenté, l’offre fut cloturée en 1864.

Le congrès américain approuva en 1850 l’attribution de crédits au professeur C.G.Page pour la construction d’une locomotive électrique dont la mécanique d’entrainement reprenait celle d’une locomotive à vapeur. Des aimants creux faisaient office de cylindres au sein desquels la tige de piston suivait le même mouvement que sur une locomotive à vapeur. Les essais débutèrent le 29 avril 1859 sur un tronçon de ligne long de 7,5 km entre Washington DC et Bladensburg, sur le réseau de la compagnie Baltimore et Ohio. Développant une puissance de 11,8 kW, l’engin parcourut 5 miles en 39 minutes. Mais faute de crédits supplémentaires, l’expérience ne fut pas poursuivie.Файл:Locomotive trevithick.svg — ВикипедияLe point commun de tous ces essais était l’alimentation électrique par batteries embarquées sur les véhicules eux-mêmes. Pour cette raison, la puissance et les capacités des engins étaient limitées et les accumulateurs furent jugés être une source d’énergie insuffisante à des fins de propulsion.

Dès 1851, Farmer et Hall en Angleterre proposèrent de créer des stations d’alimentation électrique fixes et d’amener le courant aux engins via des fils ou par les rails. Un brevet de ligne aérienne pour l’alimentation électrique des chemins de fer fut déposé à Vienne en 1855 par le Major Alessandro Bessolo.

Cependant, jusqu’à l’ouverture de l’exposition de Berlin et son train-attraction, plus aucune recherche remarquable n’eut lieu concernant la traction électrique.

C’est la découverte du principe de la dynamo par Siemens en 1866 et ses traductions techniques par l’Anglais Wilde en 1868 et le Belge Gramme en 1869 qui, révolutionnant la production d’électricité, relancèrent les recherches. Un site d’extraction de lignite existant à une douzaine de km de Berlin, l’on y construisit l’une des premières centrales électriques. L’électricité fut acheminée par câbles jusqu’à Berlin où elle servit notamment aux premières industries exploitant l’électrochimie.

Lors de l’exposition universelle de Paris en 1867, Siemens présenta dans les détails les premiers plans d’un véhicule électrique sur rails. Il lui faudrait cependant attendre encore dix ans avant de pouvoir les concrétiser. Il expérimenta dans une mine le prototype de la locomotive qu’il allait présenter à Berlin l’année suivante.

Le premier chemin de fer électrique public a été ouvert le 12 mai 1881 à Lichterfelde près de Berlin, en Allemagne. Il mesurait 2,5 km (1,5 miles) de long, fonctionnait sur du courant 100 V et transportait 26 passagers à 48 km/h (30 mph). Le premier chemin de fer électrique a été fabriqué par Thomas Davenport, un forgeron du Vermont, aux États-Unis, en 1835. C’était un petit chemin de fer alimenté par un moteur électrique miniature. La première tentative sérieuse d’alimentation électrique sur un chemin de fer a été faite par Robert Davidson en 1842 lorsqu’il a essayé une locomotive à batterie pesant cinq tonnes sur le chemin de fer d’Édimbourg et de Glasgow, en Écosse, où elle roulait à 6,5 km/h (4 mph). Le premier chemin de fer électrique fonctionnel a été construit par l’ingénieur allemand Werner von Siemens (1816-92) pour l’exposition commerciale de Berlin (du 31 mai au 30 septembre 1879). C’était un ovale d’environ 300 m (984 pieds) de circonférence avec une jauge de 1 m (3,28 pieds). La locomotive électrique avait un moteur de 2,2 kW (3 ch), captant le courant à 150 V d’un troisième rail central et le renvoyant via les roues et les rails de roulement. Il pouvait tirer 30 passagers sur trois voitures à 6,5 km/h (4 mph).

https://transportationhistory.org/2018/05/31/sitting-is-good-riding-is-better-electric-trains-are-the-best/

https://www.guinnessworldrecords.com/world-records/first-public-electric-railway

https://www.forum-train.com/forum/viewtopic.php?f=19&t=7762&start=20

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.