Catégories
actualité-passée Historique

21 septembre 1821 – L’Indépendance du Mexique

The Difference Between Cinco de Mayo and Mexico's Independence DayQuelques dates importantes de l’histoire du MexiqueImageL’indépendance du Mexique vis-à-vis de l’Espagne est célébrée chaque année le 16 septembre pour commémorer le début de la guerre d’indépendance du Mexique en 1810. Cependant, l’esprit patriotique mexicain s’incarne dans une multitude de traditions populaires célébrées au cours des mois de septembre et octobre.  Dès le début du mois de septembre, les rues et les bâtiments du Mexique sont décorés d’une explosion de vert, de blanc et de rouge, mais les principaux événements ont lieu lorsque les foules se rassemblent sur les places des villes à travers le pays pour crier “Viva México !” le soir du 15 septembre, et encore le 16 septembre, où vous trouverez des défilés et d’autres célébrations civiques.                        ImageLa fin du XVIIIème siècle est marquée par une vague de rébellions et de révoltes libertaires, entre la déclaration d’indépendance des États-Unis en 1776 et la révolution française de 1789. Ce vent de soulèvement éveillera le Mexique en 1808 ou les soulèvements de peuples esclaves ou soumis commencent à se multiplier. C’est en 1810 que le peuple mexicain prendra réellement les armes pour bouter les Espagnols hors de la Nouvelle-Espagne alors qu’en Europe, l’Espagne est occupée par Napoléon.ImageLe 24 août 1821, l’Espagne accepte l’indépendance du Mexique

Onze ans après le déclenchement de la guerre d’indépendance mexicaine, le vice-roi espagnol Juan de O’Donojú signe le traité de Cordoue, qui approuve un plan visant à faire du Mexique une monarchie constitutionnelle indépendante.ImageAu début du XIXe siècle, l’occupation de l’Espagne par Napoléon provoqua le déclenchement de révoltes dans toute l’Amérique espagnole. Le 16 septembre 1810, Miguel Hidalgo y Costilla, un prêtre catholique, lança la guerre d’indépendance mexicaine avec la publication de son Grito de Dolores, ou « Cri de Dolores » (Dolores faisant référence à la ville de Dolores, au Mexique). Le tract révolutionnaire appelait à la fin de la domination espagnole au Mexique, à la redistribution des terres et à l’égalité raciale. Après quelques succès initiaux, Hidalgo a été vaincu, capturé et exécuté. Cependant, il a été suivi par d’autres dirigeants paysans, tels que José María Morelos y Pavón, Mariano Matamoros et Vicente Guerrero, qui ont tous dirigé des armées de révolutionnaires indigènes et métis contre les Espagnols et les royalistes. Ironiquement, ce sont les royalistes – composés de Mexicains d’origine espagnole et d’autres conservateurs – qui ont finalement abouti à l’indépendance. En 1820, les libéraux ont pris le pouvoir en Espagne et le nouveau gouvernement a promis des réformes pour apaiser les révolutionnaires mexicains. En réponse, les conservateurs mexicains ont appelé à l’indépendance comme moyen de maintenir leur position privilégiée dans la société mexicaine.ImageAu début de 1821, Agustín de Iturbide, le chef des forces royalistes, négocie le plan d’Iguala avec Vicente Guerrero. Selon ce plan, le Mexique serait établi en tant que monarchie constitutionnelle indépendante, la position privilégiée de l’Église catholique serait maintenue et les Mexicains d’origine espagnole seraient considérés comme égaux aux Espagnols purs. Les Mexicains de sang indien mêlé ou pur auraient des droits moindres.Mexico: Independence and Revolution - ppt downloadIturbide a vaincu les forces royalistes toujours opposées à l’indépendance, et le nouveau vice-roi espagnol, manquant d’argent, de provisions et de troupes, a été contraint d’accepter l’indépendance du Mexique. Le 24 août 1821, O’Donojú signa le traité de Cordoue, mettant ainsi fin à la dépendance de la Nouvelle-Espagne vis-à-vis de la Vieille Espagne.Spanish Text Mexico Celebrates 200 Years Anniversary Independence 2021 Heart Stock Vector Image by ©Koltukov_Alek #504969902En 1822, comme aucun monarque Bourbon n’avait été trouvé pour gouverner le Mexique, Iturbide fut proclamé empereur du Mexique. Cependant, son empire fut de courte durée et, en 1823, les dirigeants républicains Santa Anna et Guadalupe Victoria déposèrent Iturbide et établirent une république avec Guadalupe Victoria comme premier président.

16 septembre 1810 – La guerre d’indépendance du Mexique commenceMexican Independence Day - thedigitalinformationMiguel Hidalgo y Costilla, un prêtre catholique, lance la guerre d’indépendance mexicaine avec la publication de son Grito de Dolores, ou « Cri de Dolores ». Le tract révolutionnaire, ainsi nommé parce qu’il a été lu publiquement par Hidalgo dans la ville de Dolores, appelait à la fin de 300 ans de domination espagnole au Mexique, à la redistribution des terres et à l’égalité raciale. Des milliers d’Indiens et de métis ont afflué vers la bannière d’Hidalgo de la Vierge de Guadalupe, et bientôt l’armée paysanne était en marche vers Mexico.Mexican Independence Day, September 16 - We Love PVAu début du XIXe siècle, l’occupation de l’Espagne par Napoléon provoqua le déclenchement de révoltes dans toute l’Amérique espagnole. Miguel Hidalgo y Costilla – « le père de l’indépendance mexicaine » – a lancé la rébellion mexicaine avec son « Cri de Dolores », et son armée populiste a failli capturer la capitale mexicaine. Vaincu à Calderón en janvier 1811, il s’enfuit vers le nord mais fut capturé et exécuté. Il a cependant été suivi par d’autres dirigeants paysans, tels que José María Morelos y Pavón, Mariano Matamoros et Vicente Guerrero, qui ont tous dirigé des armées de révolutionnaires indigènes et métis contre les Espagnols et les royalistes.

Ironiquement, ce sont les royalistes – composés de Mexicains d’origine espagnole et d’autres conservateurs – qui ont finalement abouti à l’indépendance. En 1820, les libéraux ont pris le pouvoir en Espagne et le nouveau gouvernement a promis des réformes pour apaiser les révolutionnaires mexicains. En réponse, les conservateurs mexicains ont appelé à l’indépendance comme moyen de maintenir leur position privilégiée dans la société mexicaine.

Le Cri de l’indépendance (El grito) : Image C’est dans les vallées centrales que naitra l’Indépendance du Mexique. C’est depuis le village de Dolores,  situé entre San Miguel de Allende et Guanajuato, que le prêtre Miguel Hidalgo lancera le 15 septembre 1810 le fameux cri de l’indépendance appelant les Mexicains à s’unir contre la force coloniale Espagnole à coups de «¡Viva la Vírgen de Guadalupe! ¡Viva Mexico ! ». Les insurgés marchèrent ensuite très rapidement sur la capitale régionale Guanajuato conduisant au massacre des Espagnols dans la région.Sue 🇪🇺 on Twitter: "16.9.1810 #Mexico issued 'El Grito de Dolores' #OTD marking the start of its #WarForIndependence from #Spain https://t.co/J19gPxVnNi" / TwitterC’est ce jour que commence une véritable guerre civile, parfois en armées, parfois en guérillas isolées, qui durera 11 ans pour mener aux accords de Cordoba accordant l’indépendance au Mexique. Le 21 septembre 1821, les troupes espagnoles quittent officiellement la capitale. C’est le début d’une longue période de troubles alternant des militaires ou autoritaires qui dureront près d’un siècle jusqu’à la révolution mexicaine en 1910.Amazon.com: Mexico 1810 Revolution NThe Cry Of Dolores Miguel HidalgoS Call To Revolt 16 September 1810 Detail Of The Mural By Juan OGorman 20Th Century Poster Print by (18 x 24): Posters & PrintsEl Grito, aujourd’hui : 

Chaque année, au soir du 15 septembre, sur la place centrale de México, le Zocalo, le président de la république prononce un discours, évoquant la bravoure et reprenant les dires du prêtre Miguel Hidalgo avant la montée du drapeau géant sous les cris ¡Viva Mexico ! Des spectateurs, plus de 500 000 chaque années.

Quelques dates importantes de l’histoire du Mexique  

La Nouvelle Espagne 

  1. 1522. Charles-Quint nomme Cortès capitaine général et gouverneur de la Nouvelle-Espagne.
  2. 1535. Nomination du premier vice-roi, don Antonio de Mendoza.
  3. 1551. Patente royale portant création de l’Université de Mexico.
  4. 1776. Naissance à Mexico de José Joaquin Fernandez de Lizardi, « le penseur mexicain », journaliste libéral.
  5. 1905. Parution du premier quotidien : « Diario de Mexico ».

Le mouvement de l’indépendance

1810 (Nuit du 15 au 16 septembre). Miguel Hidalgo y Costilla jette le « cri de l’indépendance ».  (21 septembre) Hidalgo nommé capitaine général.  (6 décembre) Décret d’Hidalgo abolissant l’esclavage et le tribut.

  1. 1811. (30 juillet) Exécution de Miguel Hidalgo.
  2. 1813. (13 octobre) Morelos confirme l’abolition de l’esclavage. (6 novembre) Promulgation du décret d’indépendance, pris par le congrès d’Anahuac installé dans la ville de Chilpancingo.
  3. 1814. Promulgation de la Constitution d’Apatzingan.
  4. 1815. Exécution de Morelos.
  5. 1821. (24 février) Proclamation du « Plan d’Iguala » ou des « Trois garanties » (indépendance, union et religion).

(27 septembre) Entrée dans Mexico de l’armée des « trois garanties ». L’indépendance est considérée comme consommée.  (8 octobre) Mort de Juan O’Donoju, dernier vice-roi de la Nouvelle-Espagne.

Le Mexique indépendant 

  1. 1822. Iturbide se proclame empereur sous le nom d’Augustin 1er, puis dissout le Congrès constituant. Pronunciamiento à Jalapa du général Antonio Lopes de Santa Anna, auquel se joint le général Guadalupe Victoria.
  2. 1823. Abdication d’Iturbide et installation du nouveau Congrès constituant qui déclarera Iturbide hors la loi.
  3. 1824. Iturbide est fusillé à Padilla. Promulgation de la Constitution de la République mexicaine instaurant le régime fédéral (4 oct.).
  4. 1846. Déclaration de guerre au Mexique par les Etats-Unis d’Amérique.
  5. 1847. (14-15 septembre) Entrée des troupes américaines dans Mexico.

1848 Traité de Guadalupe entre le Mexique et les Etats-Unis.

  1. 1853. Le général Santa Anna implante sa dictature.

1858-1860. Benito Juarez installe son gouvernement et promulgue une série de réformes libérales.

Intervention française 

  1. 1861. Signature à Londres de la triple alliance (Espagne, Grande-Bretagne et France) en vue d’une intervention au Mexique.
  2. 1863. Les Français entrent dans Mexico.

1864 Maximilien d’Autriche accepte la couronne et signe le traité de Miramar avec Napoléon III. La Restauration républicaine

  1. 1867. Incarcération puis exécution de Maximilien.
  2. 1867. Benito Juarez devient président de la République.
  3. 1872. Mort de Benito Juarez.
  4. 1876. Le général Porfirio Diaz prend possession de la présidence de la République et se fera réélire en 1888 après avoir réformé la Constitution dans ce but.
  5. 1892. Manifestations d’étudiants et d’ouvriers contre la réélection du président de la République. La Révolution 1910. (20 novembre)

La Révolution est déclenchée. 

  1. 1911. (5 mai) Porfirio Diaz signe son désistement. (15 octobre) Francisco I. Madero est élu président constitutionnel de la République.
  2. 1917. Promulgation de la Constitution de Queretaro.

1919.(10 avril) à Cuernavaca, au sud de Mexico, Emiliano Zapata trouve la mort dans un guet-apens tendu par un colonel de l’armée mexicaine qui s’était fait passer pour un ami.

  1. 1938. Nationalisation de l’industrie pétrolière.
  2. 1942. Le Mexique se déclare en état de guerre contre l’Allemagne, l’Italie, le Japon et leurs alliés.

https://laprensafrancesa.com.mx/breve-histoire-de-lindependance-et-del-grito-video/

https://www.history.com/this-day-in-history/spain-accepts-mexican-independence

https://www.history.com/this-day-in-history/mexican-war-of-independence-begins

https://www.voyages-au-mexique.fr/jour-independance-du-mexique/

https://www.monde-diplomatique.fr/1964/03/A/25866

http://www.cosmovisions.com/ChronoMexique02.htm

16 Septembre 1810 – Début de la révolution mexicaine et le cri de Dolores

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.