Catégories
Personnalité

30 Mai 1778 – En mémoire de Voltaire, figure emblématique de la philosophie des Lumières

LITERATURE - Voltaire - YouTubeAnticlérical et déiste, Voltaire prend la défense de victimes de l’intolérance religieuse France Culture on Twitter: "30 mai 1778 : Mort du philosophe des Lumières, Voltaire. Inspirateur et précurseur des notions de tolérance et des principes de laïcité, il a fait de la littératureFrançois-Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778), nait le 21 novembre 1694 à Paris. Fils de notaire, il abandonna rapidement la voie du droit afin de se consacrer à l’écriture. Ses talents de persifleur et ses idées libérales lui ont valu, à la fois, les honneurs et les récriminations (il fut même embastillé). Populaire dès le XVIIIe siècle, Voltaire est, aujourd’hui encore, considéré comme l’un des fondateurs de la pensée libérale. Ces œuvres, telles que Candide ou l’optimisme, ou encore les Lettres philosophiques notamment, sont toujours étudiées, tant pour leur style que pour les idées qui y sont introduites. Ses talents, d’orateurs notamment, et son caractère épicurien permettent à Voltaire d’intégrer rapidement les cercles de la haute société. Mais, impertinent, il s’attire les premières foudres tout aussi rapidement. En 1715, il moque le Régent et sa fille la duchesse du Berry. D’abord conduit à l’exil à Tulle, il est enfermé à la Bastille en mai 1717 lorsque, de retour à Paris, il se vante d’être l’auteur de satires à l’encontre du Régent. A sa sortie de prison, il prend le pseudonyme de Voltaire, animé d’une volonté de rompre avec son passé et de se lancer dans une carrière d’écrivain. Il connait alors ses premiers succès (en particulier au théâtre avec Oedipe, puis par son poème La Henriade à propos du siège de Paris par Henri IV et décrivant le souverain idéal). Mais, suite à une altercation verbale avec le chevalier Guy-Auguste de Rohan-Chabot, il est roué de coups par les hommes de ce dernier. Voltaire veut se venger, par les armes. Il est arrêté puis embastillé à nouveau. Il en sort, rapidement, mais à la condition d’un exil en Angleterre.Secrets d'Histoire - Voltaire ou la liberté de penser en streaming | France tvPour Voltaire, cet exil est l’occasion de la découverte d’une société plus libérale qu’en France. Une Déclaration des droits y protège les citoyens de l’arbitraire du roi. Il s’intéresse aux sciences, aux arts, à la politique, à la philosophie.

Autant de sujets qu’il aborde dans la rédaction de ses premiers écrits philosophiques et alimentant les Lettres Philosophiques qu’il publie en 1734, de retour en France. Mais ces textes sont, en France, considérés comme une attaque à l’encontre du Gouvernement et la Religion. Destinataire d’une nouvelle lettre de cachet, il est à nouveau contraint de quitter Paris et réside à Cirey chez sa maîtresse Émilie du Châtelet. En 1744, devenu ami du roi de Prusse, soutenu par Mme de Pompadour, il devient historiographe de France et fait son entrée à la Cour de Louis XV mais les deux hommes ne s’apprécient guère. Le 2 mai 1746, il parvient, néanmoins, à entrer à l’Académie française.  La mort de Madame du Châtelet, et l’hostilité de Louis XV, le conduisent à s’exiler en Allemagne où il travaille avec son ami le roi de Prusse. Il y écrit également deux œuvres philosophiques : Le Siècle de Louis XIV et Micromégas. Les relations avec Frédéric II se tendent, poussant Voltaire à quitter l’Allemagne et à s’installer à Genève. C’est une période prolifique durant laquelle il collabore notamment à l’Encyclopédie avec d’Alembert et Diderot.Goethe : « Avec Voltaire, c'est un monde qui finit. Avec Rousseau, c'est un monde qui commence. » | L'Histoire en citationsEn 1759 il achète le château de Ferney, où il vivra jusqu’à son retour à Paris, ainsi que le Château de Tournay. Cela lui permet un retour en France, tout en restant proche de ses soutiens à Genève. A Ferney, l’œuvre philosophique de Voltaire va être prolifique (Traité sur la Tolérance, Candide, Dictionnaire philosophique portatif…) et permet de contrer l’offensive des milieux conservateurs à l’encontre des philosophes à Paris. Il défend des idéaux de tolérance, de liberté, d’égalité, se manifeste contre l’absolutisme du pouvoir et la gouvernance de la Religion.Les philosophes des Lumières - ppt téléchargerAnticlérical et déiste, il prend la défense de victimes de l’intolérance religieuse et de l’arbitraire dans des affaires qu’il a rendues célèbres : Jean Calas, Pierre-Paul Sirven, le chevalier de La Barre.  Le penseur diffuse ses idées à travers des œuvres littéraires majeures telles que ses Lettres philosophiques et ses contes, dont le plus célèbre est peut-être Candide.  Voltaire exerce aussi son influence en fréquentant les milieux du pouvoir, tels que les salons philosophiques parisiens qui foisonnent dans les cercles aristocratiques, mais également auprès du roi de Prusse Frédéric II qui voue une admiration sans borne au philosophe français, jusqu’à leur brouille qui oblige Voltaire à quitter Berlin en 1753. Sa réputation de pourfendeur de l’injustice et de l’arbitraire lui vaut de son vivant même une quasi-apothéose. La population parisienne lui fait un triomphe lors de son retour à Paris, quatre mois avant sa mort le 30 mai 1778 et il a la satisfaction de voir couronner son propre buste sur la scène du Théâtre Français.Reviens, Voltaire ! Ils sont devenus fous… – Cultur'elleÀ propos de Voltaire et Rousseau, deux tempéraments contrastés

Avant de passer sous la guillotine, Louis XVI dit de Rousseau et de Voltaire : Les deux hommes ont fait sauter la France.Philosophes_-_Voltaire_vs_Rousseau Voltaire et Rousseau : l’opposition des deux hommes est si totale et leur conflit si exemplaire en plein siècle des Lumières qu’ils font figure de paradigme. Voltaire lui-même a comme légitimé cette entité bicéphale en soulignant sa différence : «Jean-Jacques n’écrit que pour écrire et moi j’écris pour  agir», car le propos est plus stylistique que thématique : si la querelle est exemplaire, c’est aussi qu’elle a permis aux deux protagonistes de déployer chacun leur stratégie argumentative et de révéler leur tempérament dans cette langue admirable que le XVIII° siècle a portée à son plus haut point d’élégance et de concision.Citation Voltaire crime : Et qui pardonne au crime en devient complice....Duel épistolaire entre les deux hommes

L’opposition idéologique et personnelle entre les deux penseurs connaît son point culminant en 1755 suite à la publication par Rousseau de son Discours sur l’origine et les fondements de l’inégalité parmi les hommes.

Dans ce texte, il présente l’homme comme naturellement bon mais perverti par la civilisation, exalte l’état de nature originel et voit dans la naissance du droit de propriété la source de tous les maux.Qui est Voltaire ? Présentation d'Auteur | Coin LectureVoltaire lui adresse une lettre remplie d’une ironie féroce : «J’ai reçu, Monsieur, votre nouveau livre contre le genre humain ; je vous en remercie ; vous plairez aux hommes à qui vous dites leurs vérités, et vous ne les corrigerez pas. Vous peignez avec des couleurs bien vraies les horreurs de la société humaine dont l’ignorance et la faiblesse se promettent tant de douceurs. On n’a jamais employé tant d’esprit à vouloir nous rendre Bêtes. Il prend envie de marcher à quatre pattes quand on lit votre ouvrage. Cependant, comme il y a plus de soixante ans que j’en ai perdu l’habitude, je sens malheureusement qu’il m’est impossible de la reprendre. Et je laisse cette allure naturelle à ceux qui en sont plus dignes, que vous et moi. Je ne peux non plus m’embarquer pour aller trouver les sauvages du Canada, premièrement parce que les maladies auxquelles je suis condamné me rendent un médecin d’Europe nécessaire, secondement parce que la guerre est portée dans ce pays-là, et que les exemples de nos nations ont rendu les sauvages presque aussi méchants que nous. Je me borne à être un sauvage paisible dans la solitude que j’ai choisie auprès de votre patrie où vous devriez être. J’avoue avec vous que les belles lettres, et les sciences ont causés quelquefois beaucoup de mal…»Les 25 meilleures idées de la catégorie Citations de voltaire sur ... en 2022 | Citations voltaire, Citation, Proverbes populairesÀ quoi Rousseau réplique : «C’est à moi, Monsieur, de vous remercier à tous égards. En vous offrant l’ébauche de mes tristes rêveries, je n’ai point cru vous faire un présent digne de vous, mais m’acquitter d’un devoir et vous rendre un hommage que nous devons tous comme à notre Chef […]. Le goût des sciences et des arts naît chez un peuple d’un vice intérieur qu’il augmente bientôt à son tour, et s’il est vrai que tous les progrès humains sont pernicieux à l’espèce, ceux de l’esprit et des connaissances, qui augmentent notre orgueil et multiplient nos égarements, accélèrent bientôt nos malheurs : mais il vient un temps où le mal est tel que les causes même qui l’ont fait naître sont nécessaires pour l’empêcher d’augmenter : c’est le fer qu’il faut laisser dans la plaie, de peur que le blessé n’expire en l’arrachant. Quant à moi, si j’avais suivi ma première vocation et que je n’eusse ni lu ni écrit, j’en aurais sans doute été plus heureux. Cependant, si les lettres étaient maintenant anéanties, je serais privé de l’unique plaisir qui me reste : c’est dans leur sein que je me console de tous les maux ; c’est parmi leurs illustres enfants que je goûte les douceurs de l’amitié, que j’apprends à jouir de la vie et à mépriser la mort ; je leur dois le peu que je suis, je leur dois même l’honneur d’être connu de vous…».Dans l'opinion qu'il y ait un Dieu il peut se trouver des [...] - VoltaireEn résumé, Voltaire, écrivain caustique et brillant causeur, symbole du raffinement aristocratique de l’Ancien Régime ; s’accommode des inégalités sociales et de l’absolutisme monarchique lorsque celui-ci respecte les «philosophes» tels que lui ; vaguement déiste et violemment anticlérical, ne manque pas de dénoncer l’intolérance lorsqu’elle est le fait des catholiques ; se montre particulièrement violent et injuste à l’égard de ses contradicteurs tels Rousseau et Fréron,  Jean-Jacques Rousseau, esprit tourmenté, sensible à la misère du peuple et aux injustices sociales ; est torturé par l’écart entre son aspiration à la vérité et sa difficulté à vivre dans la société des hommes, ce qui le rend quelque peu paranoïaque ; formule un message politique qui aura une très grande influence sur les générations suivantes, à savoir : l’homme est naturellement bon et a été corrompu par la vie en société et l’établissement du droit de propriété ; pour remédier à cette corruption, il importe d’instaurer la démocratie.Voltaire |Après 28 années de vie en dehors de Paris, Voltaire est autorisé à y retourner. Probablement atteint d’un cancer de la prostate, il meurt le 30 mai 1778. En 1789, les révolutionnaires le célèbrent et, en 1791, Voltaire est transféré au Panthéon.Partie 1 : thèmes 2 L'EUROPE DES LUMIÈRES (XVIII°s) - ppt video online téléchargerVoltaire : écrivain, esprit, philosophe et rebelle

30 mai 1778 – Alors qu’il était mourant ce jour-là, le grand écrivain français Voltaire remarqua que la lampe à côté de son lit vacillait et s’enflammait violemment. « Quoi? Les flammes déjà ? » Il a plaisanté. Ce furent les derniers mots qu’il prononça. Plus tôt, lorsqu’un prêtre lui a demandé de renoncer à Satan, il a refusé, déclarant prétendument : « Ce n’est plus le moment de se faire des ennemis ! »Citation Voltaire temps : Le temps adoucit tout....Les deux anecdotes sont d’une authenticité douteuse, mais elles correspondent tellement à la personnalité de cet homme remarquable qu’elles lui ont été attribuées dans de nombreux milieux sans hésitation.

Né à Paris sous le nom de François-Marie Arouet en 1694, il deviendra romancier, poète, dramaturge, philosophe, satiriste et historien. Écrivant sous le pseudonyme de Voltaire, il était l’un des plus grands écrivains que la France ait produits, mais son esprit caustique et ses idées non conventionnelles sur la religion, l’éthique et l’État lui ont souvent causé des ennuis.Citation Voltaire coeur : L'oreille est le chemin du coeur....En 1716, il fut exilé de Paris pour une courte durée après avoir écrit des poèmes qui se moquaient de la famille du régent français. Son bannissement s’est avéré inefficace, cependant, car un an plus tard, il a produit plus de vers suggérant que le régent et sa fille entretenaient une relation incestueuse. En conséquence, il a été emprisonné à la Bastille pendant 11 mois.Voltaire | DEFI-Écologique : le blogAprès quelques accrochages avec les autorités, Voltaire part vivre en Angleterre pendant trois ans. Mais le gouvernement français a continué à poursuivre leur citoyen gênant, censurant ou supprimant une grande partie de son travail et ordonnant que certains de ses livres soient brûlés. En 1734, Voltaire fit une rupture décisive avec la France en s’installant en Suisse où il devait passer une grande partie de sa vie ultérieure.

Il a pu se permettre une telle extravagance et vivre confortablement grâce à la loterie française. Voltaire s’était associé au mathématicien Charles Marie de La Condamine et à d’autres joueurs pour exploiter une faille dans le fonctionnement de la loterie afin que leur syndicat remporte à plusieurs reprises d’énormes prix et qu’ils deviennent tous très riches.Voltaire : « Tout ce que je vois jette les semences d'une révolution qui arrivera immanquablement... » | L'Histoire en citationsEn 1778, il retourna à Paris pour la première fois en près de 30 ans pour superviser la production d’une de ses pièces, mais en quelques mois, il mourut à l’âge de 83 ans. Des prêtres catholiques rendirent visite à plusieurs reprises à ce critique de longue date de la religion organisée dans le l’espoir de le persuader de revenir sur ses opinions et de faire des aveux sur son lit de mort. Pour autant que l’on sache, ils ont échoué.

Fervent défenseur des libertés civiles, Voltaire a écrit plus de 2 000 livres et brochures et des milliers de lettres. Il était l’un de ces écrivains qui étaient habiles à produire des citations mémorables.

Philosophe des Lumières Voltaire

Écrivain, historien et philosophe français des Lumières célèbre pour son esprit, ses attaques contre l’Église catholique établie et son plaidoyer pour la liberté de religion, la liberté d’expression et la séparation de l’Église et de l’État.

François Marie Arouet Voltaire est un auteur français qui a popularisé l’œuvre d’Isaac Newton en France en organisant une traduction des Principia Mathematica à laquelle il a ajouté son propre commentaire (1737). Le travail de traduction a été effectué par la marquise de Châtelet qui était l’une de ses maîtresses, mais le commentaire de Voltaire a comblé le fossé entre les non-scientifiques et les idées de Newton à une époque en France où les vues pré-newtoniennes de Descartes étaient encore prédominantes. Bien que philosophe, Voltaire prône l’analyse rationnelle. Il est mort à la veille de la Révolution française.

Événements historiques

1718-11-18 Création d’Œdipe de Voltaire à Paris

1730-12-11 Première à Paris de la tragédie de Voltaire « Brutus »

1732-08-13 La pièce tragique de Voltaire « Zaïre » est créée à Paris

25/03/1753 Voltaire quitte la cour de Frédérique II de Prusse

1759-01-15 La satire de Voltaire « Candide » est publiée anonymement en cinq éditions dans cinq pays avec un succès scandaleux (date estimée)

10/03/1762 Le huguenot français Jean Calas, condamné à tort pour le meurtre de son fils, meurt après avoir été torturé par les autorités ; l’événement inspire Voltaire à lancer une campagne pour la tolérance religieuse et la réforme juridique

1765-01-11 La Frise interdit le « Traité sur la tolérance » de Voltaire

1765-03-09 Après une campagne publique de l’écrivain Voltaire, les juges de Paris disculpent à titre posthume Jean Calas du meurtre de son fils. Calas avait été torturé et exécuté en 1762 sur l’accusation, bien que son fils se soit en fait suicidé.

1778-02-10 Voltaire revient à Paris avec grand succès après une absence de 28 ans

1778-03-30 Le dramaturge Voltaire couronné d’une couronne de laurier

Citations de Voltaire

« Il est difficile de libérer les imbéciles des chaînes qu’ils vénèrent. »

« Chaque homme est coupable de tout le bien qu’il n’a pas fait. »

« Je désapprouve ce que vous dites mais je défendrai jusqu’à la mort votre droit de le dire. »

« Ce corps qui s’appelait, et s’appelle encore, le Saint-Empire romain germanique, n’était ni saint, ni romain, ni un empire. »

« Si Dieu n’existait pas, il faudrait l’inventer. »

http://francefocus.canalblog.com/archives/2019/05/30/37389355.html

https://www.revuedesdeuxmondes.fr/30-ami-1778-deces-de-voltaire/

https://www.france-pittoresque.com/spip.php?article7857

https://mediatheque.convergence-garonne.fr/noticeajax/biographie/id/70921

https://www.herodote.net/Deux_genies_que_tout_oppose-synthese-367.php

https://www.site-magister.com/volrous.htm#axzz6a4Ngwoaa

https://www.onthisday.com/articles/voltaire-writer-wit-philosopher-and-rebel

https://www.onthisday.com/people/voltaire

  

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *