Catégories
Espace & Univers Personnalité

27 Mars 1992 – Mort de James E. Webb, le deuxième directeur de NASA

VeteranOfTheDay Marine Corps Veteran James E. Webb - VA NewsQui est James Webb ?https://www.leparisien.fr/resizer/fXNYEtlFOXgdazhtOAi5_axc1U4=/932x582/cloudfront-eu-central-1.images.arcpublishing.com/leparisien/JZZ5LIUPH5DP3LPLEEY7PBPMGY.jpgJames Webb en 1958

Le télescope spatial Webb ouvrira son œil de géant sur cette étoile de la Grande OurseThe James Webb Space Telescope Has Launched: Now Comes the Hard Part - Scientific AmericanLe télescope spatial James-Webb (son sigle JWST) est un observatoire spatial infrarouge conçu par la NASA, conjointement avec l’Agence spatiale européenne (ESA) et l’Agence spatiale canadienne (ASC). Plus grand et plus onéreux télescope spatial jamais lancé dans l’espace, le JWST est conçu pour poursuivre les travaux du télescope spatial Hubble, en effectuant toutefois ses observations dans des longueurs d’onde plus longues. Son lancement a eu lieu le 25 décembre 2021. En septembre 2002, le télescope est rebaptisé James Webb Space Telescope (JWST), en l’honneur de cet administrateur à la tête de la NASA entre 1961 et 1968 à l’époque du programme Apollo. James Webb (906-1992) a joué un rôle majeur dans la réussite de ce projet.https://i.la-croix.com/x/smart/2022/02/13/1201200053/Vue-composee-planete-Venus-A-gauche-limage-blanc-prise-sonde-solaire-Parker-distingue-masses-continentales-retrouve-droite-reconstitution-radar_0.jpgL’homme dont la NASA a choisi de donner le nom au successeur du télescope spatial Hubble est le plus souvent lié au programme lunaire Apollo, pas à la science, un équilibre entre le vol spatial habité et la science. Pourtant, beaucoup pensent que James E. Webb, qui a dirigé l’agence spatiale naissante de février 1961 à octobre 1968, a fait plus pour la science que peut-être tout autre fonctionnaire du gouvernement et qu’il est tout à fait approprié que le télescope spatial de nouvelle génération porte son nom.Despite complaints, NASA won't rename James Webb Space Telescope: report | SpaceLe dossier de soutien de Webb à la science spatiale soutiendrait ces points de vue. Bien que le président John Kennedy ait engagé la nation à faire atterrir un homme sur la lune avant la fin de la décennie, Webb croyait que le programme spatial était plus qu’une course politique. Il pensait que la NASA devait trouver un équilibre entre les vols spatiaux habités et la science, car une telle combinaison servirait de catalyseur pour renforcer les universités et l’industrie aérospatiale du pays. Dans le cadre d’un projet d’histoire orale parrainé par la bibliothèque LBJ d’Austin, au Texas, Webb a rappelé ses conversations avec Kennedy et le vice-président Lyndon Johnson. Il a été cité comme ayant déclaré dans une transcription : « Et en ce qui me concerne, je ne vais pas exécuter un programme qui n’est qu’un programme unique. Si vous voulez que je sois l’administrateur, ce sera un programme équilibré qui fait le travail pour le pays.La couronne des trous noirs supermassifs à l'origine de mystérieux neutrinos ?La vision de Webb

La vision de Webb d’un programme équilibré a abouti à une décennie de recherche en sciences spatiales qui reste sans précédent aujourd’hui. Au cours de son mandat, la NASA a investi dans le développement d’engins spatiaux robotiques, qui ont exploré l’environnement lunaire afin que les astronautes puissent le faire plus tard, et a envoyé des sondes scientifiques sur Mars et Vénus, donnant aux Américains leur toute première vue de l’étrange paysage de l’espace. . Dès 1965, Webb avait également écrit qu’un grand télescope spatial, alors connu sous le nom de Grand télescope spatial, devrait devenir un effort majeur de la NASA.  Au moment où Webb a pris sa retraite quelques mois seulement avant le premier alunissage en juillet 1969, la NASA avait lancé plus de 75 missions scientifiques spatiales pour étudier les étoiles et les galaxies, notre propre Soleil et l’environnement encore inconnu de l’espace au-dessus de l’atmosphère terrestre. .Heroes of Space: James E. Webb | Des missions telles que l’Observatoire solaire en orbite et la série Explorer de satellites astronomiques ont jeté les bases de la période de découverte astronomique la plus réussie de l’histoire, qui se poursuit aujourd’hui.  Webb a également soutenu la science dans les coulisses. Peu de temps après avoir assumé le poste laissé vacant par Keith Glennan, Webb a choisi de conserver la même organisation de base que son prédécesseur avait adoptée pour la sélection des programmes scientifiques. Cependant, il a amélioré le rôle des scientifiques de différentes manières. Il leur a donné un plus grand contrôle sur le processus de sélection des missions scientifiques et il a créé le programme universitaire de la NASA, qui a établi des subventions pour la recherche spatiale, financé la construction de nouveaux laboratoires dans les universités et fourni des bourses aux étudiants diplômés. Le programme a également encouragé les présidents et vice-présidents des universités à participer activement au programme des sciences spatiales de la NASA et à soutenir publiquement tous les programmes de la NASA.Une gigantesque fratrie pour les étoiles de la Grande Ourse ?Un record notable

Ce record d’accomplissement est peut-être plus notable étant donné la réticence initiale de Webb à accepter le poste. Gestionnaire expérimenté, avocat et homme d’affaires, le natif de Caroline du Nord avait été directeur du Bureau du budget et sous-secrétaire d’État dans l’administration Truman. Webb a également été président et vice-président de plusieurs entreprises privées et a siégé au conseil d’administration de la McDonnell Aircraft Company. Il n’était cependant pas un scientifique ou un ingénieur, ce qu’il nota lorsque le président Kennedy lui demanda d’envisager le poste d’administrateur de la NASA.  Il a déclaré à un intervieweur que « je sentais que j’avais fait le modèle de ma vie, et je n’étais pas vraiment la meilleure personne pour cela de toute façon. Il me semblait que quelqu’un qui en savait plus sur les fusées, sur l’espace, serait une meilleure personne. . » Kennedy ne l’a pas vu de cette façon. Avec son sens aigu de la politique et ses compétences managériales exceptionnelles, Webb était parfait pour le poste, croyait le président. Il a clairement indiqué à Webb que le travail de l’administrateur de la NASA était un travail de politique. Il avait besoin de quelqu’un qui pouvait gérer les grands problèmes des politiques nationales et internationales.Le télescope spatial James Webb est enfin totalement assembléLa communauté scientifique était également inquiète à propos de Webb. Les scientifiques du siège de la NASA avaient voulu quelqu’un avec un vif intérêt pour les sciences spatiales et un désir de renforcer l’implication des universités dans le programme spatial. En quelques mois, Webb a prouvé où il en était.

Un honneur appropriéNASA urged to rename James Webb space telescope over homophobiaAu plus fort du programme Apollo, la NASA comptait 35 000 employés et plus de 400 000 sous-traitants dans des milliers d’entreprises et d’universités aux États-Unis. Sous la direction de Webb, l’agence a entrepris l’un des projets les plus impressionnants de l’histoire : faire atterrir un homme sur la lune avant fin de la décennie.  Comme l’a déclaré l’administrateur de la NASA, Sean O’Keefe, lorsqu’il a annoncé le nouveau nom du télescope spatial de prochaine génération, « Il est normal que le successeur de Hubble soit nommé en l’honneur de James Webb. Grâce à ses efforts, nous avons eu un premier aperçu du paysage spectaculaire de l’espace. Il a emmené notre nation dans ses premiers voyages d’exploration, transformant notre imagination en réalité. En effet, il a jeté les bases à la NASA pour l’une des périodes les plus réussies de découvertes astronomiques. En conséquence, nous réécrivons les manuels aujourd’hui avec l’aide du télescope spatial Hubble, de l’observatoire à rayons X Chandra et du télescope James Webb. »

Télescope spatial James Webb

Le télescope James Webb est l’observatoire spatial le plus complexe et puissant jamais construit. Le Canada a fourni au télescope un instrument scientifique et un détecteur de guidage. Des scientifiques canadiens participeront à cette mission scientifique passionnante qui devrait révolutionner notre compréhension de l’Univers. Le télescope Webb est le fruit d’une collaboration entre la NASA, l’Agence spatiale européenne et l’Agence spatiale canadienne.NASA finally announces the launch date for its highly-anticipated James Webb space telescope | Daily Mail OnlineLa Nasa dévoile la première image nette d’une étoile par le télescope spatial Webb, et plus encore !Lesson of the Day: 'What We Know About Unfolding the James Webb Space Telescope' - The New York TimesL’alignement des miroirs du télescope spatial James-Webb est quasiment terminé. Le miroir unique ainsi formé a livré l’image la plus résolue jamais prise dans le domaine de l’infrarouge depuis l’espace et elle montre une étoile et déjà quelques galaxies.Panic!' Around JWST, Exoplanet With CO2, Weak Mars AstronautsLa noosphère vient de se doter pleinement d’un nouvel œil en orbite dans l’espace puisque la Nasa vient de faire savoir ce 16 mars 2022 qu’elle avait terminé le 11 mars une première étape de réglage fin des miroirs hexagonaux du télescope spatial James-Webb (JWST). Ils se comportent maintenant comme un seul miroir capable de former une seule image nette.

C’est la caméra dans le proche infrarouge NIRCam, l’imageur principal du JWST dans le domaine de l’infrarouge proche (entre 0,6 et 5 microns), qui a livré grâce à l’unique miroir désormais disponible une première image, la plus résolue obtenue dans l’espace pour ce domaine de longueur d’onde, et elle montre en premier lieu l’étoile 2MASS J17554042+6551277.

Comme son nom l’indique, elle fait clairement partie du catalogue dressé par la campagne d’observations 2MASS, pour Two Micron All-Sky Survey (littéralement « relevé de tout le ciel à deux micromètres ») réalisée entre 1997 et 2001 à l’aide de deux télescopes automatisés de 1,3 mètre de diamètre spécialement construits à cet effet, l’un situé dans l’hémisphère nord (observatoire Fred Lawrence Whipple, Arizona), l’autre dans l’hémisphère sud (observatoire interaméricain du Cerro Tololo, Chili).

C’est de bon augure car la caméra NIRCam sera employée pour observer les premières phases de la formation stellaire et galactique quelques centaines de millions d’années après le Big Bang, étudier la matière noire via des effets de lentilles gravitationnelles et enfin jeter un nouveau regard sur les disques protoplanétaires et les exoplanètes.

Dans les six semaines à venir les dernières étapes du réglage complet des 18 segments du miroir hexagonaux en béryllium du JWST devraient être accomplies. Tous les instruments équipant le télescope spatial devraient alors être opérationnels. Mais il faudra attendre l’été 2022 pour avoir vraiment des images et des données scientifiques.https://cdn-s-www.leprogres.fr/images/ABF9A1D4-E0C4-4D38-9AD2-BB85C5AA8911/NW_raw/le-miroir-principal-une-fois-assemblee-photographie-en-2016-photo-nasa-1637426520.jpgDes explications concernant l’obtention de la première image d’une étoile par le télescope James-Webb. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l’écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ». © James Webb Space Telescope (JWST), Nasa’s Goddard Space Flight Center

Pour en savoir plus

La première cible du télescope spatial James-Webb se situe dans la Grande Ourse. Une étoile baptisée HD 84406, invisible à l’œil nu. Selfie du miroir primaire du télescope spatial Webb.

La première cible du télescope spatial James-Webb se situe dans la Grande Ourse. Une étoile baptisée HD 84406, invisible à l’œil nu. Selfie du miroir primaire du télescope spatial Webb.

Le télescope spatial Webb livre ses premières images d’une étoile de la Grande OurseLe télescope spatial Webb ouvrira son œil de géant sur cette étoile de la Grande OurseLe télescope spatial James-Webb (Nasa) est arrivé à destination, au point dit de Lagrange dit L2, le 24 janvier dernier. Il commence à livrer des images de sa première cible, HD 84406, une étoile de type G et donc similaire au Soleil, située à environ 258 années-lumière dans la constellation de la Grande Ourse.

On attend du télescope spatial James-Webb qu’il permette notamment d’analyser l’atmosphère d’exoterres en orbite autour d’étoiles de type solaire en espérant y trouver des biosignatures témoignant de l’existence d’une vie similaire à celle que l’on connait sur Terre. On ne peut donc qu’être enthousiaste en constatant que l’une des étapes prévues pour la mise en service de l’instrument se déroule parfaitement, à savoir l’obtention d’images de l’étoile HD 84406 située à environ 258 années-lumière du Système solaire seulement.La Nasa vient de rendre publiques ces images qui se présentent sous la forme de 18 points lumineux, comme on peut le voir sur la photo ci-dessous. Ils résultent de l’accumulation des photons, des grains de lumière, effectuée par l’instrument Near Infrared Camera (NIRCam) pendant un total d’environ 25 heures d’observation qui ont commencé le 2 février 2022. Cette mosaïque d’images a été créée en pointant le télescope vers une étoile brillante et isolée de la constellation de la Grande Ourse connue sous le nom de HD 84406. Cette étoile a été choisie spécifiquement parce qu’elle est facilement identifiable et son environnement sur la voûte céleste non encombré par d’autres étoiles de luminosité similaire, ce qui aide à réduire le bruit de fond. Les résultats correspondent étroitement aux attentes et aux simulations.

Cette mosaïque d’images a été créée en pointant le télescope vers une étoile brillante et isolée de la constellation de la Grande Ourse connue sous le nom de HD 84406. Cette étoile a été choisie spécifiquement parce qu’elle est facilement identifiable et son environnement sur la voûte céleste non encombré par d’autres étoiles de luminosité similaire, ce qui aide à réduire le bruit de fond. Les résultats correspondent étroitement aux attentes et aux simulations.James Webb Space Telescope : que va-t-il se passer après le décollage ?James Webb Space Telescope : que va-t-il se passer après le décollage ?

On observe 18 images de l’étoile située dans la constellation de la Grande Ourse car les 18 éléments hexagonaux du miroir primaire du télescope ne sont pas encore finement assemblés et réglés pour produire une seule et unique image bien focalisée. C’est d’ailleurs tout l’intérêt de l’opération, la mise au point en quelque sorte de l’instrument pour pouvoir faire des observations scientifiques ultérieurement. Le refroidissement de chacun de ces éléments pour descendre en dessous de 50 kelvins est de plus toujours en cours. Les astronomes et ingénieurs s’occupant de la mise en fonction complète du James-Webb devraient avoir besoin d’environ encore un mois avant de terminer les réglages qui permettront de ne plus avoir qu’une seule image de haute qualité de HD 84406.Les caractéristiques inédites du trou noir du « fantôme de Mirach » déconcertent les scientifiques« Toute l’équipe Webb est ravie de la qualité des premières étapes de prises d’images et d’alignement du télescope. Nous étions si heureux de voir que la lumière pénètre dans NIRCam », a déclaré Marcia Rieke, chercheuse principale de l’instrument NIRCam et professeure d’astronomie à l’Université de l’Arizona.La collision de deux étoiles sera visible à l'œil nu en 2022 | National GeographicLee Feinberg, responsable des éléments du télescope optique Webb au Goddard Space Flight Center de la Nasa, explique les premières étapes du processus d’orientation des miroirs hexagonaux. Pour obtenir une traduction en français assez fidèle, cliquez sur le rectangle blanc en bas à droite. Les sous-titres en anglais devraient alors apparaître. Cliquez ensuite sur l’écrou à droite du rectangle, puis sur « Sous-titres » et enfin sur « Traduire automatiquement ». Choisissez « Français ».

Le télescope spatial Webb ouvrira son œil de géant sur cette étoile de la Grande OurseDeep Space. High Image & Photo (Free Trial) | BigstockLe télescope spatial James Webb (Nasa) est arrivé à destination, au point dit de Lagrange 2, le 24 janvier dernier. Et il est désormais presque prêt à se tourner vers sa toute première cible. Une étoile située dans la constellation de la Grande Ourse.

Cette fois ça y est. Les quatre instruments principaux du télescope spatial James Webb (JWST, Nasa) sont en train d’être mis sous tension. Et le télescope sera bientôt prêt à se tourner vers sa toute première cible : une étoile baptisée HD 84406. Une étoile de la Grande Ourse, semblable à notre Soleil et située à quelque 260 années-lumière de la Terre. Avec sa magnitude d’environ 6,7, elle n’est pas visible à l’œil nu.

Les images de cette étoile seront prises par la caméra infrarouge proche du JWST (NIRCam). Elles ne serviront pas directement à des fins scientifiques. Mais l’étoile constitue une cible idéale pour aider les ingénieurs à aligner les 18 segments dorés du miroir principal de plus de 6 mètres de large du télescope spatial James Webb. Leur objectif : réussir à former une image nette à partir des 18 images floues que chaque segment devrait d’abord renvoyer.

Encore beaucoup de réglages à faireNASA Delays James Webb Telescope Launch Date, Again - The New York TimesCes ajustements devraient se poursuivre jusqu’à la fin du mois d’avril. Et ils sont jugés comme cruciaux. Si la NIRCam devait échouer dans cette mission, les ingénieurs perdraient toute chance d’aligner le miroir du JWST.

Des dires des scientifiques de la Nasa, HD 84406 apparait comme « une cible parfaite pour commencer notre recherche de photons ». En revanche, une fois que le JWST sera complètement opérationnel — pas avant le mois de juin prochain, car il faudra notamment encore des semaines avant que ses instruments atteignent leur température de fonctionnement –, l’étoile de la Grande Ourse deviendra trop brillante pour être étudiée par le puissant instrument.

https://www.futura-sciences.com/sciences/actualites/telescope-spatial-james-webb-nasa-devoile-premiere-image-nette-etoile-telescope-spatial-webb-plus-encore-96511/

https://jwst-nasa-gov.translate.goog/content/about/faqs/whoIsJamesWebb.html?_x_tr_sl=en&_x_tr_tl=fr&_x_tr_hl=fr&_x_tr_pto=sc

https://stringfixer.com/fr/James_E._Webb

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *