Catégories
Dictature Terrorisme

23 Mai 1992 – L’assassinat du juge Falcone, de la tragédie aux multiples fictions

Italie : la libération de l'assassin du juge Falcone provoque le malaiseAffaire Falcone : pourquoi la mafia a-t-elle assassiné le juge italien ?L'assassinat du juge Falcone, de la tragédie aux multiples fictionsEn 1992, les juges Falcone et Borsellino deux juges italiens antimafia sont assassinés par Cosa Nostra, dans deux attentats distincts. Les faits conduiront à l’arrestation du patron de cette organisation criminelle.

Le 23 mai 1992, 500 kilos d’explosifs ont fait sauter l’autoroute entre l’aéroport et Palerme à Capaci, le tuant ; sa femme, la juge Francesca Morvillo, et trois hommes de son escorte. Moins de deux mois plus tard, la mafia a éliminé son ami lors d’une autre terrible attaque. Paolo Borsellino l’autre grand juge anti-mafia.23 mai 1992, le Juge Falcone est assassiné… – ANTIMAFIA.netLa « convergence des intérêts »

Le 23 mai 1992, le juge italien Giovanni Falcone, fer de lance de la lutte antimafia et figure du Maxi Procès où 475 mafieux furent jugés, revenait de l’aéroport de Punta Raisi à Palerme sur l’autoroute A29. Devant lui, une voiture avec trois membres de son escorte (Vito Schifani, Rocco Di Cillo et Antonio Montinaro) ouvrait la voie. Dans un second véhicule, une Fiat Croma blindée, Giovanni Falcone était accompagné de son épouse Francesca Morvillo, magistrate également. Mais le couple n’est jamais arrivé chez lui.Italian Heroes : Giovanni Falcone and Paolo Borsellino | FlickrLe « massacre de Capaci » (du nom de la jonction de cette autoroute) se préparait. Il était 17h57. A distance, guettant leur cible mouvante, le convoi du juge honni, Giovanni Brusca, homme de main de Toto Riina et des Corleone, a activé une puissante charge explosive d’environ 400 kg – préalablement cachée dans un conduit d’évacuation des eaux de pluie. La bombe a déchiqueté le bitume et creusé un gouffre de dix mètres de profondeur sur une large portion de l’autoroute, pulvérisant les deux voitures. Cinq personnes sont tuées : le juge Falcone et son épouse, ainsi que les trois occupants du premier véhicule.On this day, in 1992, Giovanni Falcone was killed in Capaci's tragedy - The Dispatch by The Dispatch - CDeNewsCet attentat terroriste routier, ce dispositif d’« auto-bombe », Giovanni Brusca l’avait raconté durant son procès en 1995. Celui qui se targue d’avoir tué « beaucoup plus de cent, mais sûrement moins de deux cents personnes » en a parlé dans un livre également. Depuis la prison où il purge sa peine, cagoulé, yeux protégés par des lunettes noires et mains gantées, le criminel se confie pour la première fois à Moscou Levi Boucault. Le réalisateur qui a passé du temps auprès de ce « repenti » a filmé un récit clinique hallucinant, haletant, glaçant pour son documentaire Corleone, le parrain des parrains, à revoir en replay sur Arte. Brusca y raconte ses hésitations avant de commettre LE geste : appuyer sur le détonateur pour déclencher la bombe.Mafia e politica: il ricordo di Giovanni Falcone. Le ipocrisie del governo - Premio Roberto Morrione per il giornalismo investigativoDepuis près de trois décennies, cet événement tragique continue d’inspirer des reportages nourris d’images d’archives, mais aussi des fictions, des films et téléfilms précis ou romanesques.

Dans Il divo, prix du jury au festival de Cannes en 2008, Paolo Sorrentino restitue la violence de l’assassinat dans une scène énigmatique et onirique : un skateboard traverse la Chambre des députés, sous les yeux ébahis des parlementaires, juste avant l’explosion silencieuse d’une voiture. Explication : le commando de Riina aurait utilisé des planches de skates pour placer les 500 kilos d’explosifs dans le conduit d’évacuation. Un fait non avéré mais à la poésie mordante.Pin su No country for Good MenC’est un juge amoureux qui est mis en valeur dans le téléfilm Falcone contre la Cosa Nostra (1999) de Ricky Tognazzi. La femme de Falcone a décidé de suivre son mari à Palerme, après la mort du sénateur Salvo Lima. Les faits sont romancés : l’homme politique a été en réalité assassiné en mars 1992, tandis que l’explosion de la voiture a lieu le 23 mai. Toutefois, ce raccourci n’enlève rien au drame de la scène. Sous les regards attendris des gardes du corps, le couple échange un baiser, ignorant qu’il s’agit du dernier.

Enfin, dans Le Traître, passionnant portrait d’un repenti fameux de Cosa Nostra, qui sortira dans les salles françaises le 30 octobre 2019, Marco Bellocchio reconstitue l’assassinat du juge Falcone d’une manière sidérante. La caméra est placée sur les sièges arrières du véhicule du juge Falcone, on entend le magistrat antimafia et son épouse discuter quand soudain, la voiture décolle…Italie : il y a 20 ans, le juge Falcone était assassiné - YouTube               En mai 1992, un piège mortel se tendait sur le plus célèbre des juges antimafia, Giovanni Falcone. Pendant des semaines, la Cosa Nostra, la mafia sicilienne, a mis au point cette spectaculaire opération..

Trente ans après, les Siciliens se rappellent où ils étaient et ce qu’ils faisaient le 23 mai 1992. Une date marquée à jamais, telle une tache indélébile. Ce jour-là, en début de soirée, un attentat spectaculaire, digne d’une attaque militaire sur la route de l’aéroport de Palerme, est perpétré pour tuer le juge antimafia, Giovanni Falcone. La Cosa Nostra, la grande mafia sicilienne, jurait depuis des lustres qu’elle aurait la peau de l’homme le plus protégé d’Italie, ce magistrat qui avait fait trembler l’organisation.The Never-Ending Story of Giovanni Falcone's Death | ROOSTERGNNIl est 17h58, ce 23 mai 1992, quand une puissante explosion éventre une portion de l’autoroute qui mène à l’aéroport de Palerme. La déflagration est si puissante qu’elle est enregistrée par l’Institut national de géophysique, qui d’ordinaire prend le pouls du volcan Etna.

En ce jour de printemps 1992, à 17h passé, l’Institut national italien de géophysique enregistre le signal d’une puissante onde de choc entre l’aéroport de Punta Raisi et la ville de Palerme. L’épicentre de ce mini-séisme se situe sur l’Autoroute A29. Pas un tremblement de terre, mais un attentat. Trois voitures roulaient alors en convoi à vive allure quand l’autoroute s’est soudain soulevée sur leur passage.Giovanni Falcone (1993) - Filmaffinity                                         La voiture de tête est catapultée à 110 mètres hors de l’autoroute. Les trois occupants, des policiers, sont morts. Le véhicule qui ferme le convoi, de couleur bleue, est un amas de tôle, mais les trois agents à bord sont vivants. Ils s’extraient et se dirigent vers la voiture qui les précédait, écrasée contre le béton. Le chauffeur, assis sur la banquette arrière, a survécu. Le juge Giovanni Falcone avait voulu prendre le volant. Il a été projeté à travers le pare-brise. Giovanni Falcone, 53 ans, décède une heure plus tard à l’hôpital.Le ultime parole di Falcone e Borsellino – Giovanni Falcone - Casa editrice ChiarelettereL’homme qui voulait faire tomber la mafia sicilienne

Aucun doute possible sur les auteurs de l’attentat. Seule la mafia a pu frapper de cette façon. Depuis une dizaine d’années, le juge Giovanni Falcone était la bête noire de l’organisation la Cosa Nostra, devenu au fil du temps le plus connu des juges antimafia. En 1986, il était à l’origine du « Maxi procès » de la mafia : 475 accusés, 360 condamnations, dont 19 à perpétuité…

La mort de Giovanni Falcone fige de stupeur l’Italie toute entière. Figure d’un combat courageux qui lui a coûté la vie… Condamné à une vie blindée, sous escorte permanente, le jour et la nuit. Sur la scène de crime, la police et les experts se livrent à un travail de fourmi pour identifier le commando, trouver ce fil infime qui va permettre de remonter jusqu’aux commanditaires, les arrêter et les juger, afin de frapper en plein cœur de cette organisation tentaculaire qu’on surnomme « la pieuvre ».Capaci: il delitto preventivo contro Giovanni Falcone - 19luglio1992.com« Il savait pertinemment ce qu’il risquait, que son entreprise était difficile. Il a réussi, il a été assassiné, mais son anti-mafia est aujourd’hui la meilleure du monde, raconte en direct dans L’Heure du Crime Marcelle Padovani, journaliste en Italie. C’est lui qui a créé les institutions qui se battent contre la mafia, c’est lui qui a fait le plus grand procès contre la mafia. Aujourd’hui, il n’y a plus qu’un membre de la Cosa Nostra encore en fuite. C’est le résultat de la méthode Falcone ».

Après avoir traqué les auteurs de ce terrible acte, la justice a libéré, il y a moins d’un an, en juin 2021, Giovanni Brusca. C’est lui qui avait actionné la télécommande qui fit exploser la bombe sous la voiture du juge Falcone. Après 25 ans derrière les barreaux, cette libération reste encore aujourd’hui vivement critiquée en Italie.In memoria di Giovanni Falcone: la lettera di Luigi Garlando alle scuoleLes attentats de 1992 : un tournant dans la lutte antimafia et la parole qui se libère

« Ça a été un tournant dans la lutte antimafia ». raconte Sarah Vantorre, de Basta ! « Les manifestations de masse, le fait de se réunir et de crier ouvertement l’indignation contre la mafia, mais aussi contre la complicité de la classe politique, entrepreneuriale et institutionnelle a permis de faire comprendre à la mafia qu’elle n’avait plus le soutien de tout le monde. Ca a aussi permis de sensibiliser ceux qui pensaient encore que ce n’était pas un problème qui les concernait en tant que citoyens ».

Avec l’assassinat du Juge Falcone, Toto Riina, chef de la mafia toujours caché qui ne comprend pas que l’Italie est en train de changer, espère continuer à faire peur, puis négocier une révision du procès. Mais pour les autorités, désormais, c’est impensable. Alors le chef de la Cosa Nostra s’enfonce encore plus loin dans la violence.

Le 19 juillet 1992, la voiture du juge Paolo Borsellino explose en plein Palerme. A quelques kilomètres de là, dans un quartier résidentiel de Palerme, un autre homme ne se doute pas que le temps qui lui reste à vivre en liberté est compté.

Toto Riina a été dénoncé par un membre de son clan. Son repère a été localisé par la police. Le 15 janvier 1993, une citroën noire passe le porche d’une résidence sans âme. A son bord Toto Riina et son chauffeur. Ils sont arrêtés un peu plus loin. Le parrain des parrains de la Cosa Nostra est tombé.

https://www.rtbf.be/article/podcast-lhistoire-continue-assassinat-du-juge-falcone-le-sursaut-de-l-italie-contre-la-mafia-10881739

https://www.rtl.fr/actu/justice-faits-divers/affaire-falcone-il-y-a-30-ans-le-plus-celebre-juge-antimafia-etait-assassine-7900155912

https://www.zyri.net/2022/05/20/30-years-after-the-murder-of-judge-giovanni-falcone-his-sister-is-still-waiting-for-answers/

https://www.telerama.fr/television/lassassinat-du-juge-falcone,-de-la-tragedie-aux-multiples-fictions,n6391575.php

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *