Catégories
Art

20 Septembre 1946 – Premier festival de Cannes

ImageHistoire du Festival du Film – Ville de CannesImageEn juin 1939, Louis Lumière accepte d’être le président de la première édition du festival qui doit se dérouler du 1er au 30 septembre (1939). La ville de Cannes est choisie pour son cadre agréable. Dès le mois d’août les gens du cinéma affluent. Le festival commence le 1er septembre mais il est interrompu le 3 par la déclaration de la guerre.  La première véritable édition du festival se déroule en septembre 1946 dans l’ancien casino de Cannes.ImageDu 20 septembre au 5 octobre 1946, des films tels que La Bataille du rail de René Clément, La Belle et la Bête de Jean Cocteau, Gilda de Charles Vidor ou Les Enchaînés d’Alfred Hitchcock tiennent la tête de l’affiche de cette première édition effective du Festival de Cannes.ImageRené Clement obtient le grand prix de la mise en scène pour la Bataille du rail, Michèle Morgan est sacrée meilleure interprète féminin pour la Symphonie pastorale et Ray Milland est meilleur acteur pour The lost week-end.

A la fin de la Seconde Guerre mondiale, une France affaiblie se bouscule aux côtés de ses homologues européens pour retrouver sa place de grande puissance. En 1946, bien qu’encore morose, ses atouts culturels suffisent au pays pour organiser un festival du film à Cannes, concurrençant directement la Mostra de Venise qui avait été désertée par les Anglo-Saxons. ImagePremier Festival de Cannes

Le premier Festival de Cannes annuel s’ouvre dans la station balnéaire de Cannes sur la Côte d’Azur. Le festival avait prévu de faire ses débuts en septembre 1939, mais le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale a forcé l’annulation de la première édition de Cannes.The first Cannes Film Festival : September 1946Le premier festival annuel international du film au monde a été inauguré à Venise en 1932. En 1938, le Festival du film de Venise était devenu un vecteur de propagande fasciste et nazie, l’Italie de Benito Mussolini et l’Allemagne d’Adolf Hitler dictant le choix des films et se partageant les prix entre eux. . Indignée, la France décide d’organiser un festival du film alternatif. En juin 1939, la création d’un festival du film à Cannes, qui se tiendra du 1er au 20 septembre, est annoncée à Paris. Cannes, une élégante ville balnéaire, se trouve au sud-est de Nice sur la côte méditerranéenne. L’un des casinos de la station balnéaire a accepté d’accueillir l’événement.La Bibliothèque aime le festival de Cannes & le cinéma ! | Institut du monde arabeLes films ont été sélectionnés et les cinéastes et stars ont commencé à arriver à la mi-août. Parmi les sélections américaines figurait Le Magicien d’Oz. La France a offert Le Nigérian, et la Pologne Le Diamant Noir. L’URSS a apporté le bien intitulé Demain, c’est la guerre. Le matin du 1er septembre, jour où le festival devait commencer, Hitler envahit la Pologne. A Paris, le gouvernement français ordonne une mobilisation générale et le festival de Cannes est annulé après la projection d’un seul film : Le Bossu de Notre-Dame du réalisateur germano-américain William Dieterle . Deux jours plus tard, la France et la Grande-Bretagne déclarent la guerre à l’Allemagne.Le premier Festival de Cannes en 1946La Seconde Guerre mondiale a duré six longues années. En 1946, le gouvernement provincial français a approuvé la relance du Festival de Cannes comme moyen d’attirer les touristes vers la Côte d’Azur. Le festival a débuté le 20 septembre 1946 et 18 nations étaient représentées. Le programme du festival comprenait The Lost Weekend du réalisateur américain autrichien Billy Wilder, Open City du réalisateur italien Roberto Rossellini, The Battle of the Rails du réalisateur français René Clement et Brief Encounter du réalisateur britannique David Lean. Lors du premier Cannes, les organisateurs ont mis davantage l’accent sur la stimulation créative entre productions nationales que sur la concurrence. Neuf films ont été récompensés par la plus haute distinction : Grand Prix du Festival.

Le Festival de Cannes a trébuché à ses débuts ; les festivals de 1948 et 1950 sont annulés pour des raisons économiques. En 1952, le Palais des Festivals a été consacré comme résidence permanente du festival, et en 1955, la Palme d’Or (Golden Palm) du meilleur film du festival a été introduite, une allusion à la Palme plantée Promenade de la Croisette parallèle à la célèbre plage de Cannes. Dans les années 1950, le Festival International du Film de Cannes est considéré comme le festival de cinéma le plus prestigieux au monde. Il détient toujours cette allure aujourd’hui, bien que beaucoup l’aient critiqué comme trop commercial. Plus de 30 000 personnes viennent à Cannes chaque mois de mai pour assister au festival, soit environ 100 fois le nombre de cinéphiles qui se sont présentés pour le premier Cannes en 1946.

La genèse

Dans les années trente, le plus gros festival international dédié aux films était la Mostra de Venise. Mais l’influence grandissante des partis fascistes allemands et italiens sur le jury, notamment en 1938 lorsque que la coupe Mussolini (plus haute distinction du festival) devait revenir à un film américain est finalement accordée à deux films de propagande allemande et italienne. La même année, Philipe Erlanger qui est alors le directeur de l’Association française d’action artistique, prend la décision de créer un festival loin de toutes pressions politiques dans le train qui le ramène en France après le festival de Venise.  Le gouvernement français donne son accord pour la création du festival en 1939. Il faut alors trouver la ville qui accueillera l’événement. Plusieurs sont candidates : Cannes, Biarritz, Vichy, Deauville, Aix-les-Bains, Le Touquet, Alger. C’est finalement Cannes qui sera retenue et le gouvernement français signe le contrat officiel de l’attribution du festival le 31 mai 1939. Dès juin 1939 les médias annonce la création du festival dont la première édition doit avoir lieu le 1er septembre 1939. Mais l’invasion de la Pologne par l’Allemagne nazi met fin au projet. Il faudra attendre la fin de la seconde guerre mondiale pour voir se concrétiser la première édition du festival.         ImageLa première

Au sortir de la guerre, tout est à reconstruire. Malgré les difficultés économiques la ville de Cannes se mobilise et parvient à réunir les fonds nécessaires à la réalisation du premier festival.  D’abord annoncé en mars, le festival est repoussé de 6 mois et le 20 septembre 1946, la première édition du festival de Cannes a lieu. Le festival rencontre de nombreux problèmes techniques, notamment lors de la projection des films. Des bobines sont interverties, les coupures de courant sont fréquentes et un son quasiment inaudible provoque la colère des spectateurs. Malgré ces cafouillages dûs au manque de temps, tous les pays présents repartent avec un prix et ce premier festival, grâce à la qualité de sa sélection, est un réel succès.  Même la presse italienne, à la surprise générale, s’accorde à dire qu’à la clôture de l’événement, Cannes était devenue le centre mondial du cinéma. Cette déclaration est soutenue unanimement par les délégations étrangères qui estiment que Cannes a supplanté la Mostra de Venise.ImageUne longue ascension pour devenir le Festival des festivals

Après la guerre, les cartes sont redistribuées et de nombreux pays organisent leurs propres festivals du film. Le festival de Cannes, malgré sa première réussie se retrouve face à de nombreux concurrents. Une des pistes pour se démarquer est de déplacer l’ouverture au mois de mai alors que les autres festivals ont lieu en septembre. Mais la plus grande promotion du festival est assurée par les journalistes eux-mêmes. De quelques dizaines lors de la première édition, ils passent à une centaine au début des années 50 et dès 1952 une émission diffusée à la télévision lui est entièrement dédiée.ImageUne nouvelle étape dans le prestige du Festival est atteinte en 1955 avec la réalisation par la joaillière française Lucienne Lazon de la « Palme d’Or » dont le premier lauréat est l’américain Delbert Mannpour son film « Marty ».  Le Festival connaitra une forte turbulence lors des protestations étudiantes de mai 68. Plusieurs cinéastes de renom se joignent au mouvement contestataire et le festival qui devait se terminer le 25 mai s’arrête brutalement le 19 mai sans remise de prix. Malgré cet incident, le Festival reprendra dès l’année suivante en 1969 sans accroc cette fois et c’est le film britannique de Lindsay Anderson, « If »qui reçoit la Palme d’or cette année-là.

Le Festival des festivals

Les années suivantes le Festival de Cannes continue son irrésistible ascension. Chaque année plusieurs milliers de journalistes en assurent la couverture. Le festival se structure de plus en plus avec de nouvelle catégorie comme la « Quinzaine des réalisateurs » ou la section « Un certain regard ».

Aujourd’hui, Cannes c’est le festival de cinéma le plus médiatisé au monde. La célèbre montée des marches, est devenue un événement incontournable pour toutes les stars de cinéma. En 2017, marquait la 70èmeédition et la palme d’or a été attribuée au réalisateur suédois Ruben Östlund pour le film « the Square ».

Applaudi par la Résistance française, ce tout premier Festival de Cannes a été un succès retentissant malgré quelques moments chaotiques – comme lorsque les bobines de Notorious d’Alfred Hitchcock ont été inversées. Pour des raisons budgétaires, et pour que le festival n’empiète pas sur la Mostra de Venise, le monde dut attendre 1951 pour la deuxième édition du Festival de Cannes qui se déroulait cette fois au printemps.

https://www.numero.com/en/cinema/cannes-film-festival-second-world-war-september-1946-michelle-morgan-alfred-hitchcock-the-battle-of-the-rails

https://www.histoiresdeparfums.com/fr/blogs/hdp-blog/september-20-1946-the-first-festival-de-cannes

https://www.history.com/this-day-in-history/first-cannes-film-festival 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.